KAIROS se réjouit de la décision du gouvernement canadien d’endosser la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones


KAIROS se joint aux peuples autochtones du Canada et à leurs sympathisants pour saluer l’endossement par le Canada de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, annoncé hier par un communiqué de presse.

Les Nations Unies ont adopté la Déclaration le 13 septembre 2007 par un vote de 144 à 4. Ce jour-là, le Canada était du nombre des quatre pays qui ont voté contre cet important instrument international de droits humains, aux côtés de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande et des États-Unis. KAIROS avait œuvré depuis des années en solidarité avec les peuples autochtones du Canada et du monde entier en faveur de l’adoption de la Déclaration par les Nations Unies et pour que le Canada l’endosse.

En juin dernier, dans une lettre au gouvernement, les dirigeants des onze Églises et organisations religieuses qui forment KAIROS avaient accueilli favorablement l’annonce dans le discours du Trône du 3 mars que le gouvernement s’apprêtait à endosser la Déclaration et l’invitaient à collaborer avec les peuples autochtones dans « une démarche respectueuse menant à l’endossement et à l’application entière » de la Déclaration.

La pétition de KAIROS adressée à la Chambre des communes (un élément de la campagne d’éducation et d’action 2010) demande au gouvernement du Canada « d’endosser et d’appliquer immédiatement et sans condition » la Déclaration.

Maintenant que l’importante décision d’endosser la Déclaration a été prise, le véritable travail de sa mise en application commence. Tout comme les excuses du gouvernement fédéral auprès des ex-étudiants des pensionnats indiens, en 2008, l’actuel endossement de la Déclaration constitue un autre pas important vers l’établissement d’un nouveau rapport avec les Premières Nations et les peuples inuits et métis du Canada, une relation reconnaissant et respectant leurs droits.

La campagne 2010-2011 de KAIROS invite à réfléchir à notre cheminement commun vers l’instauration d’un juste rapport, et nous nous proposons de travailler de concert avec les peuples autochtones, leurs alliés et les gouvernements de tous niveaux à l’avènement d’une société dans laquelle les peuples autochtones auront réellement part à la promotion et à la protection de leurs droits.

Comme le gouvernement l’explique dans son annonce, la Déclaration définit un certain nombre de principes pour guider la relation à établir entre les peuples autochtones et les États; ils incluent l’égalité, le partenariat, la bonne foi et le respect mutuel. KAIROS voit un signe d’encouragement dans la déclaration du gouvernement à l’effet qu’il « appuie fortement ces principes et croit qu’ils sont cohérents avec l’approche de collaboration du gouvernement avec les peuples autochtones. »

KAIROS est également d’accord avec le gouvernement lorsque celui-ci déclare que cet endossement fournit l’occasion de « continuer à œuvrer en partenariat avec les peuples autochtones pour la création d’un meilleur Canada. »

Bien que le gouvernement mentionne garder certaines inquiétudes face à la Déclaration, il est important de noter qu’il a maintenant « confiance de pouvoir interpréter les principes définis dans la Déclaration de manière consistante avec notre Constitution et notre système juridique. » C’était déjà là le message central d’une lettre ouverte publiée le 1er mai 2008 par plus de 100 experts en matière de droit constitutionnel et de droit international relatifs aux peuples autochtones.

KAIROS continuera de collaborer avec les organisations autochtones et le gouvernement du Canada pour la pleine application de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Notre campagne pour le respect des droits autochtones se poursuit. Pour plus ample information, veuillez communiquer avec Ed Bianchi, coordonnateur du programme Droits autochtones, au 613-235-9956, poste 221, ou à ebianchi[arobas]kairoscanada[point]org.

Communiqué de presse de l’Assemblée des Premières Nations – Le chef national se réjouit de l’endossement de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones :

http://www.afn.ca/article.asp?id=5267

Déclaration d’appui du Canada à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones :

http://www.ainc-inac.gc.ca/ap/ia/dcl/stmt-fra.asp


Filed in: En français

Tags:

Share with your network:Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someonePrint this page