Communiqué de presse: KAIROS célèbre ses 20 ans d’action ardente pour la justice


Communiqué de presse

Ottawa (ON), le 1er juillet 2021. – Le 1er juillet, KAIROS : Initiatives œcuméniques canadiennes pour la justice aura 20 ans. À cette occasion, l’organisme lance une série de réflexions et de célébrations qui culmineront avec un événement jeunesse le 24 octobre et le rassemblement virtuel du 20e anniversaire de KAIROS, qui se tiendra du 26 au 28 octobre.

Dans notre célébration, nous marquons une pause nécessaire pour reconnaître que ce 1er juillet, qui est d’habitude pour nous la Fête du Canada, n’est pas comme les autres. Cette année, il devrait également être un moment de vérité, un jour de réflexion et de recadrage. Et pourtant, c’est là que résident la beauté et l’éclat de ce moment pour KAIROS.

« Le 20e anniversaire de KAIROS témoigne des racines profondes et solides de l’organisme », déclare Aisha Francis, directrice générale de KAIROS. « Il nous oblige également à semer les graines aujourd’hui de ce que nous espérons récolter pour KAIROS demain. »

KAIROS, son réseau et ses partenaires réfléchiront à deux décennies d’action dynamique pour la justice, à ses réalisations et à ses luttes, ainsi qu’à ce moment kairos, tout en envisageant les 20 prochaines années et, nous le souhaitons, une année 2041 plus porteuse d’espoir, plus juste et plus durable que le temps présent.

KAIROS a été nommé d’après le mot grec et le concept théologique qui désigne un moment de convergence de crises multiples et d’autant d’occasions de changement transformationnel. L’organisme, qui a été constitué quelques mois avant le 11 septembre et qui a été actif au cours des deux premières décennies tumultueuses du siècle, porte bien son nom.

Le 1er juillet 2001, dix coalitions œcuméniques se sont unies pour former KAIROS, liant la justice nationale et internationale et la protection des droits de la personne sur un éventail de problématiques comme la réduction de la pauvreté, les droits des peuples autochtones et la justice économique. Cette dernière comprend l’annulation de la dette des pays du Sud et le désinvestissement contre l’apartheid. L’œuvre des coalitions, qui a commencé en 1973 et que KAIROS a poursuivie, se caractérise par une analyse minutieuse, une solidarité concrète et un plaidoyer efficace ancré dans le travail des partenaires et des communautés touchées.

L’intégration des coalitions sous la bannière de KAIROS a permis d’approfondir leur collaboration sur des sujets transversaux, notamment en renforçant la convergence entre les droits de la personne et les questions de justice écologique et économique. Elle a également renforcé la voix œcuménique des églises membres.

L’Église Unie du Canada a agi au nom des autres églises en tant qu’employeur légal et organisme de bienfaisance enregistré, un rôle qu’elle assume encore aujourd’hui.

KAIROS a témoigné et contribué à l’avancement des droits des peuples autochtones, des femmes et des migrants, de la justice écologique et de la paix durable et juste dans quelques-unes des zones de conflit prolongé dans le monde.

Il a travaillé avec de puissantes organisations féminines locales dans le cadre de son programme Femmes de courage : Femmes, paix et sécurité pour aider les femmes victimes de la guerre et de la violence sexiste à guérir et à devenir de vraies artisanes de la paix.

Il a réuni des femmes défenseuses de la terre et de l’eau au Canada et dans les pays du Sud par le biais de sa plateforme numérique Mother Earth and Resource Extraction(MERE) Hub, une ressource offerte pour soutenir la recherche, le plaidoyer, le partage d’informations et la création de mouvements autour de l’extraction des ressources naturelles et de ses implications sexospécifiques. Avec la société civile, KAIROS continue par ailleurs son travail, commencé il y a quelques décennies déjà, sur la responsabilisation des entreprises au Canada.

Il a accompagné les travailleurs étrangers temporaires au Canada dans leur réclamation du statut de résident permanent afin de pouvoir jouir de la totalité de leurs droits et protections, et il leur est venu en aide pendant la pandémie par le biais de son projet Empowering TemporaryForeignWorkersduring COVID-19 (Autonomisation des travailleurs étrangers temporaires pendant la COVID-19).

KAIROS a témoigné lors des audiences de la Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR), des activités nationales de la CVR et à l’occasion de la publication de son rapport final, et il continue à plaider pour la mise en œuvre intégrale des appels à l’action de la CVR par le biais de sa campagne Vents de changement. L’organisme a également exercé des pressions en faveur de l’adoption de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA) et ensuite de sa mise en œuvre, notamment dans le cadre de sa campagne Let Justice Roll. Il s’est félicité de la sanction royale accordée au projet de loi fédérale relative à la DNUDPA le 21 juin 2021, Journée nationale des peuples autochtones.

L’Activité des couvertures de KAIROS, lancée en 1997 par la Coalition pour les droits des peuples autochtones, l’une des dix coalitions qui ont donné naissance à KAIROS, a été présentée à des dizaines de milliers de personnes de tout âge et de tous horizons. Elle constitue désormais un outil essentiel de décolonisation et de réconciliation touchant tous les secteurs de la société au Canada et dans le monde, avec des participants en Australie, aux Philippines, en Équateur, au Guatemala et aux États-Unis.

KAIROS a traversé quelques tempêtes en cours de route, notamment en 2009, lorsque l’Agence canadienne de développement international (ACDI) a cessé de financer ses projets de développement outre-mer. Malgré ces coupes, KAIROS a continué à financer le travail de ses partenaires internationaux et, en 2018, le gouvernement canadien a rétabli une partie du financement au soutien du programme Femmes de courage : Femmes, paix et sécurité.

KAIROS a également perdu des employés, des partisans et des partenaires dévoués qui ont partagé et contribué à tracer sa route. Ce 20e anniversaire est l’occasion de se souvenir de ces collègues et partenaires, y compris de ceux qui ont perdu la vie dans la lutte pour la justice et la défense des droits de la personne, et de dire ¡présente! Leur vie et leur travail continuent de nous inspirer.

KAIROS célèbre 20 ans de solidarité pour les droits de la personne et la justice aux côtés des leaders brillants que sont son personnel, ses membres, ses sympathisants et ses partenaires.

En savoir plus : KAIROS célèbre 20 ans d’action ardente pour la justice!

À propos de KAIROS : Initiatives œcuméniques canadiennes pour la justice :

KAIROS est un organisme de justice sociale qui regroupe dix églises et organisations religieuses canadiennes. Nous sommes des Autochtones, des descendants de colons européens et de nouveaux arrivants au Canada qui, avec des personnes de foi et de conscience du monde entier, œuvrons pour la justice écologique et les droits de la personne. Nous discutons de sujets d’intérêt commun, nous plaidons pour le changement social et, aux côtés de gens de foi et de bonne volonté, nous agissons en faveur de la transformation sociale. Pour en savoir plus : Site Web de KAIROS Canada.

Personne-ressource pour les médias :
Cheryl McNamara, Coordonnatrice aux médias, KAIROS Canada
Cell. : 416-875-0097
Courriel : cmcnamara@kairoscanada.org.


Filed in: #KAIROS20, En français, Media Releases

Tags:

Share with your network:Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print